Depuis toujours, il y a eu des entreprises familiales à Saint-Liguori. Au village, la boulangerie Marin-Mayer répandait la bonne odeur de cuisson et nous régalait avec ses «crème pufs» et autres bons desserts. Les personnes les plus âgées se rappellent du magasin général, des cordonniers, de la meunerie, des ferblantiers... Il y avait une pompe à essence devant le restaurant du village. Le boucher et le laitier transportaient et vendaient leur marchandise à travers la municipalité. Mme Parent avait un commerce de linge en coupons sur la rue Principale. Il y eu plusieurs autres commerces dans le village, ça bougeait à Saint-Liguori.