Les religieuses arrivent à Saint-Liguori en 1869. Elles sont quatre de la communauté des religieuses de Sainte-Croix. couventElles emménagent bientôt à la «maison rouge», le premier couvent. On l'appelait ainsi à cause de sa couleur extérieur. Le 23 mars 1869, le couvent ouvre ses portes à douze pensionnaires et trente-six externes. Le groupe de jeunes filles le fréquentant, se développait prodigieusement et les vocations religieuses se multipliaient. Le besoin d'une maison plus vaste devenait plus pressant.

Les travaux débutent en 1873. Toute la pierre a été extraite de la rivière, près de la grande île, avec des chevaux, des voitures et des outils... solides. Les travaux ont duré dix-huit mois. En novembre 1874, le couvent fut solennellement dédié à Saint-Joseph. Les religieuses et les élèves l'envahissent avant même qu'il ne soit béni.

En 1897, on installe un chauffage à eau chaude en même temps que la construction d'une cuisine et d'une dépendance.

En 1901, les démarches pour un agrandissement sont acceptées. Bientôt, on voit les fondations d'un édifice de 70 pieds par 25 pieds de deux étages de 11 pieds chacun.

En juillet 1906, Les Lord de Montcalm installaient un moulin à vent à l'arrière du couvent pour remplacer le pompage de l'eau nécessaire. Le lendemain, le vent soufflait et tous les réservoirs se sont remplis... on criait presque au miracle...!

Un feu s'est déclaré en février 1917 en face du couvent alors plein de pensionnaires endormies. C'est le tumulte mais il n'y a aucune victime.